Accueil Tags Articles référencés dans "coeur"

coeur

0 1637

Lorsqu’un patient souffre d’insuffisance cardiaque ou d’une autre pathologie cardiaque grave, le médecin peut lui proposer une greffe du cœur. Mais cela l’oblige à s’inscrire sur une liste d’attente le temps qu’il puisse bénéficier d’un don d’organe qui lui permettra de vivre avec le cœur de quelqu’un d’autre. Or, l’issue risque d’être fatale si l’attente est trop longue.

Les progrès de la bio-technologie ont permis de créer un cœur artificiel qui peut constituer au moins une solution permettant d’attendre une greffe cardiaque, voire de l’éviter. A l’heure actuelle, les médecins peuvent proposer à chaque patient deux types de cœurs artificiels :

- le cœur artificiel total qui remplace entièrement un cœur humain. L’intervention consiste à mettre en place des ventricules automatiques qui sont ensuite reliés aux vaisseaux sanguins. Pour le patient, cette intervention a l’avantage de ne pas présenter de risque de rejet en raison de la neutralité biologique des matériaux utilisés

- le cœur artificiel provisoire qui permet notamment d’attendre une greffe cardiaque si le patient, risque de rester trop longtemps sur la liste d’attente, faute de pouvoir bénéficier d’un don d’organe à temps

Jusqu’à présent, peu d’implantations de cœurs artificiels ont été réalisées, ce qui ne permet pas d’indiquer des taux de réussite à long terme. La bio-technologie qui a permis d’élaborer le cœur artificiel apporte un progrès important, mais il est trop tôt pour se faire une idée du risque de complications à long terme. Toutefois, une greffe cardiaque peut également entraîner des complications. Il appartient donc au médecin de proposer au patient la solution la plus appropriée.Le taux de réussite à long terme des implantations de cœurs artificiels pourra être connu dans quelques années en fonction des résultats du suivi des patients. Les complications les plus fréquentes peuvent être des accidents vasculaires cérébraux ou des infections.

RESTEZ CONNECTÉ